Arthroscopie pour conflit postérieur de cheville

L’arthroscopie est une technique chirurgicale qui consiste à utiliser une optique pour voir à l’intérieur de l’articulation et de mini instruments chirurgicaux. Les incisions sont de petite taille et cette forme de chirurgie est moins invasive que la technique dite à "ciel ouvert". Avec l’évolution des techniques arthroscopiques et des instruments, l’arthroscopie permet aujourd’hui de traiter un nombre important de pathologies ostéo-articulaires.

L’arthroscopie pour conflit postérieur de cheville consiste à pratiquer une petite incision au niveau postéro-latéral pour introduire l’optique et une incision postéro-médiale pour introduire les instruments.

Dans le premier temps opératoire, le chirurgien va observer l’état des lésions du cartilage et la formation d’éventuelles ostéophytes (becs osseux).

Dans un second temps, on introduit un instrument appelé "shaver", c’est à dire une sorte de fraise motorisée qui permet d’enlever les tissus endommagés et procéder à la résection des ostéophytes.

Comment se déroule l’intervention ?

  • Anesthésie : générale + loco régionale
  • Technique : sous arthroscopie
  • Hospitalisation : ambulatoire
  • Immobilisation : 10 jours avec appui autorisé
  • Rééducation : 10 à 15 séances à partir du 10ème jour postopératoire