Compression du nerf ulnaire

Le nerf ulnaire prend racine au niveau de la 8ème vertèbre cervicale et de la 10ème dorsale, il chemine le long du bras et de l’avant bras jusque dans la main où il joue un rôle sensitif et moteur dans les 4ème et 5ème rayons de la main (annulaire et auriculaire). La compression du nerf ulnaire est une cause fréquente de consultation pour des douleurs, principalement nocturnes, au niveau du coude et un engourdissement des deux derniers doigts de la main.

La compression du nerf ulnaire peut avoir des origines diverses comme un antécédent de fracture, de luxation du coude, le développement d’une arthrose ou d’une arthrite inflammatoire. Les douleurs sont principalement nocturnes avec des paresthésies (fourmillements) ressenties dans les deux dernier doigts de la main pouvant évoluer dans les cas les plus sévères vers une déformation majeure de ces doigts, on parle alors de griffe.

Lors de la consultation, votre chirurgien effectuera un interrogatoire précis et un examen clinique visant à tester la sensibilité des doigts et la perte de force. Un électromyogramme (EMG) peut être utile pour valider le diagnostic.

Les différents traitements possibles

Le traitement médical

En première intention, l’utilisation d’antalgiques et d’anti inflammatoires peut soulager les phénomènes douloureux. En complément, une attelle d’extension nocturne, peut être proposée.

Le traitement chirurgical

L’intervention consiste à libérer le nerf de la compression.

A la Clinique du Sport Bordeaux-Mérignac, cette intervention est pratiquée sous arthroscopie, en chirurgie ambulatoire.

Vous pouvez également télécharger la fiche d’information Persomed ci-dessous