Conflit sous acromial

L’acromion est un rebord osseux en forme de voûte qui passe au dessus de la tête humérale et de la coiffe des rotateurs, on peut le sentir en passant la main sur le dessus de l’épaule. Lorsque des becs osseux (ostéophytes) s’y développent, l’acromion peut devenir agressif pour les tendons de la coiffe et provoquer une inflammation douloureuse : le conflit sous acromial.

Le conflit sous acromial est une cause fréquente de consultation pour douleur antérieure de l’épaule.
Son diagnostic nécessite un examen clinique au cours duquel votre chirurgien recherchera un "accrochage" douloureux ressenti lorsque la tête de l’humérus entre en contact avec l’acromion.

Une radiographie permettra d’évaluer l’état osseux et les éventuels défauts de position de l’articulation, tandis qu’une échographie ou un IRM permettront d’évaluer les lésions éventuelles des tissus et du cartilage.

Ci-dessous, une vidéo pour mieux comprendre

Les différents traitements

Le traitement médical

Le traitement de première intention d’un conflit sous acromial est la rééducation qui va chercher à recentrer et rééquilibrer l’épaule afin d’empêcher la tête humérale d’entrer en contact avec l’acromion.
Les douleurs pourront être soulagées par un traitement à base d’antalgiques et d’anti inflammatoires, complété, si nécessaire, par une infiltration sous acromiale.

Le traitement chirurgical

En cas d’échec du traitement médical, votre chirurgien peut vous proposer une intervention visant à éliminer les becs ostéophytiques.
Pendant l’intervention, appelée acromioplastie, le chirurgien vérifiera également l’état des tendons de la coiffe des rotateurs.

A la Clinique du Sport Bordeaux-Mérignac, cette intervention est réalisée sous arthroscopie et en chirurgie ambulatoire.

Vous pouvez également télécharger la fiche d’information Persomed ci-dessous