Hallux Rigidus ou Dorsal Bunion

L’Hallux-rigidus est une dégradation due à l’arthrose qui occasionne la formation d’ostéophytes (becs osseux) responsables d’un enraidissement de l’articulation métatarso-phalangienne.

L’arthrose est une dégradation progressive du cartilage qui recouvre les os et permet un glissement harmonieux des surfaces articulaires. Les frottements occasionnent la formation de becs osseux (ostéophytes) au niveau du gros orteil (Hallux) entraînant son enraidissement progressif (rigidus).

Les ostéophytes forment une bosse sur le dessus de l’articulation également appelée Dorsal Bunion par les anglo-saxons.

Les causes principales sont :

  • une morphologie particulière dite "pied égyptien" (gros orteil plus long)
  • la pratique intensive de certains sports comme le football ou la course à pied
    D’autres causes sont moins fréquentes : traumatismes, rhumatismes, infections...

Ci-dessous, une vidéo pour mieux comprendre

Votre chirurgien aura besoin d’une radiographie récente dite "en charge", c’est à dire debout avec le pied portant le du corps. Des incidences radiographiques particulières sont également nécessaires, il est préférable de vous renseigner au préalable.

Les différents traitements possibles

Le traitement médical

Pour soulager les phénomènes douloureux, le traitement médical peut proposer la prise d’antalgiques et d’anti inflammatoires, le port d’une semelle orthopédique et une rééducation adaptée visant à assouplir l’articulation et renforcer les muscles et les tendons. Le cas échéant une perte de poids significative peut être envisagée.

Néanmoins, s’agissant d’une maladie dégénérative, le traitement médical ne peut que vous soulager temporairement, si la gène fonctionnelle devient trop importante, une consultation chirurgicale doit être envisagée afin de déterminer la prise en charge la plus adaptée à votre cas.

A la Clinique du Sport Bordeaux-Mérignac, les spécialistes de la chirurgie du pied pratiquent différentes techniques de correction de l’Hallux-rigidus

Les traitements chirurgicaux

Le traitement conservateur
Cette intervention qui ne comprend pas de fixation par vis ou broche, consiste principalement à supprimer la bosse osseuse supérieure, responsable du conflit.
Si l’orteil est trop long, une ostéotomie peut être pratiquée pour rendre à l’articulation une orientation plus anatomique et limiter les contraintes de compression.

Le blocage de l’articulation (arthrodèse)
Cette intervention consiste à faire fusionner le métatarsien avec la première phalange

Cette technique, généralement bien supportée, permet de se chausser comme à l’habitude et de récupérer un niveau identique de pratique sportive.

La prothèse articulaire
Cette intervention consiste à remplacer l’articulation par une prothèse

Ci-dessous, une vidéo pour mieux comprendre

Vous pouvez également télécharger les fiches d’information Persomed ci-dessous