Instabilité de la cheville

L’instabilité d’une articulation est due à une déficience des ligaments qui la stabilisent, soit en raison d’une trop grande souplesse articulaire, on parle alors de laxité constitutionnelle, soit à la suite de traumatismes répétés.

La cheville est stabilisée par les ligaments latéraux externes qui peuvent parfois être trop souples (hyperlaxité) ou endommagés par des traumatismes répétés. La douleur et l’appréhension s’aggravent avec la répétition des épisodes d’instabilité occasionnant des entorses. Avec le temps la dégradation peut devenir arthrosique et donc endommager le cartilage osseux.

Une entorse grave de cheville correspond à une rupture des ligaments et doit toujours être immobilisée à l’aide d’une attelle ou d’une botte plâtrée, pendant 3 à 6 semaines afin de permettre au ligament de cicatriser de façon naturelle. Le repos et le suivi d’une rééducation adaptée sont fortement recommandés.

En cas de persistance de l’instabilité malgré l’immobilisation et une rééducation bien menée, une intervention chirurgicale de ligamentoplastie peut être décidée

Votre chirurgien aura besoin d’une radiographie de profil dite "en charge", c’est à dire debout, avec le poids du corps porté sur la cheville et d’une incidence radiographie spécifique AMI view. En complément, un arthro-scanner permettra d’évaluer l’état du cartilage et des ligaments.

Le traitement chirurgical
La ligamentoplastie consiste à réparer et rattacher les ligaments stabilisateurs de la cheville. Il existe différentes techniques de ligamentoplastie de cheville.

A la Clinique du Sport Bordeaux-Mérignac, cette intervention est réalisée sous arthroscopie