Instabilité du genou
Rupture des ligaments du genou

Le genou est très sollicité lors de la marche ou de la course et supporte d’importantes contraintes, il doit être particulièrement stable pour éviter les chutes. Cette stabilité est en partie assurée par les ligaments croisés antérieurs et postérieurs qui retiennent le tibia vers l’avant et vers l’arrière. La rupture du ligament croisé antérieur est souvent liée à un traumatisme.

La rupture du Ligament Croisé Antérieur (LCA) est généralement due à un traumatisme lors d’un pivot (changement de direction) ou à une mauvaise réception lors d’un saut.
La plupart du temps un craquement est perçu et suivi d’une douleur vive et d’un épanchement (gonflement) du genou. Il est alors conseillé de glacer le genou par périodes de 15 à 20 minutes répétées plusieurs fois par jour. Le glaçage soulage la douleur et limite l’épanchement. Une immobilisation dans une attelle et l’utilisation de cannes (béquilles) sont recommandées jusqu’à consultation d’un spécialiste.

Avec le temps, le genou peut fonctionner assez normalement ou présenter des dysfonctionnements allant jusqu’à l’instabilité qui peut être pénalisante dans votre pratique professionnelle ou sportive. Cette instabilité peut également être la cause de lésions associées des ménisques et du développement de l’arthrose.

Ci-dessous, une vidéo pour mieux comprendre

Le diagnostic est prioritairement clinique avec différents tests qui permettront à votre chirurgien d’évaluer les mouvements de l’articulation. Cet examen clinique est complété par une radiographie standard ou dynamique et l’IRM permettra de repérer d’éventuelles lésions associées du ménisque ou (plus rarement) du ligament croisé postérieur.

Les différents traitements possibles

Le traitement médical

Les antalgiques et anti-inflammatoires vont permettre de réduire les phénomènes douloureux et l’épanchement. Parfois une ponction peut-être réalisée dans l’articulation. Il est nécessaire d’associer un travail de rééducation scrupuleusement suivi afin de rééquilibrer le genou et renforcer les muscles stabilisateurs. Néanmoins, le traitement médical ne permet pas de réparer la lésion ligamentaire.

Le traitement chirurgical

La technique de réparation la plus souvent pratiquée par les chirurgiens du genou de la Clinique du Sport Bordeaux-Mérignac est le DIDT. Généralement réalisée en chirurgie ambulatoire et sous arthroscopie.

Pour la 17ème année consécutive, la Clinique du Sport Bordeaux-Mérignac est classée n°1 pour la chirurgie des ligaments du genou. (Classement Le Point 2017)

Vous pouvez également télécharger la fiche d’information Persomed ci-dessous :