Lésions méniscales

Le genou est très sollicité lors de la marche ou de la course et supporte d’importantes contraintes, il doit être particulièrement stable pour éviter les chutes. Les ménisques agissent comme de petits amortisseurs pour protéger les cartilages du fémur et du tibia.

Les lésions méniscales sont multiples et leur traitement pourra dépendre de leur gravité mais aussi de votre âge et de votre pratique professionnelle ou sportive.

On distingue trois types de lésions méniscales.

Lésions méniscales du sujet jeune

Chez les sujets les plus jeunes, les ménisques sont souples et denses, les lésions sont donc généralement d’origine traumatique (entorse). Elles occasionnent des douleurs, des blocages et des épanchements (réaction de gonflement de l’articulation qui s’emplit de liquide)

Lésions méniscales du "second âge"

Ces lésions interviennent plutôt autour de la cinquantaine et le plus souvent lors d’un changement de position (s’accroupir, se relever...). Elles se caractérisent par une douleur très vive et un épanchement.

Lésions méniscales du 3ème âge

Ces lésions sont très souvent liées à l’arthrose (cliquez ici pour voir l’article arthrose)

Votre chirurgien a besoin d’une radiographie pour évaluer les lésions osseuses de votre genou ainsi que d’un IRM, arthro-IRM ou arthroscanner pour visualiser les tissus non osseux (ménisques, cartilages, muscles, tendons...)

Ci-dessous, une vidéo pour mieux comprendre

Les différents traitements possibles

Le traitement médical

Les antalgiques et les anti-inflammatoires permettront de lutter contre les phénomènes douloureux et inflammatoires responsables de l’épanchement (gonflement) du genou.
Le glaçage pluri-quotidien permet de réduire l’épanchement mais parfois une ponction de liquide peut être nécessaire.
Enfin, la rééducation doit être associée au traitement médicamenteux afin d’entretenir la souplesse et la musculature du genou.
Le traitement médical peut donc vous soulager momentanément, néanmoins les lésions méniscales ne se réparent pas de façon spontanée, l’intervention chirurgicale doit donc être envisagée en cas d’aggravation des symptômes en fonction de la gravité de la lésion, de votre âge et de votre pratique professionnelle, sportive, ou de loisirs.

Les traitements chirurgicaux

La suture méniscale peut être réalisée chez les sujets les plus jeunes et selon le type et la taille des lésions. (lien vers suture méniscale)
Si la suture n’est pas possible, on réalise alors une ménisectomie qui consiste à enlever la partie endommagée du ménisque.

A la Clinique du Sport Bordeaux-Mérignac ces interventions sont réalisées sous arthroscopie et en ambulatoire.

Vous pouvez également télécharger la fiche d’information Persomed ci-dessous