Réparation du tendon d’Achille

Il existe de nombreuses techniques de réparation des lésions du tendon d’Achille, dites à ciel ouvert, mini invasive ou sous arthroscopie. La possibilité d’utiliser ces techniques dépend de l’étendue et surtout de l’ancienneté des lésions.

Il est très important de pouvoir traiter les ruptures du tendon d’Achille le plus rapidement possible pour éviter que le tendon ne se rétracte.
La réparation d’une rupture "fraîche" du tendon d’Achille sous arthroscopie consiste à pratiquer plusieurs mini incisions le long du tendon afin de le remettre en continuité et de permettre sa cicatrisation.

Le premier temps opératoire consiste en un débridement tendineux (nettoyage et libération), puis la réparation proprement dite consiste en une suture des deux extrémités du tendon rompu, il est également possible de réaliser un transfert tendineux.

Comment se déroule l’intervention ?

  • Anesthésie : générale + loco régionale
  • Technique : mini invasive
  • Hospitalisation : ambulatoire
  • Immobilisation : 45 jours avec appui soulagé sur l’avant-pied
  • Rééducation : immédiate