Stabilisation par Butée-Bankart

Lorsque la tête humérale se débout et sort de la cavité de la glène, on dit que l’épaule "se luxe". Si la première luxation d’épaule intervient généralement de façon accidentelle, la répétition du phénomène peut entraîner d’importantes lésions osseuses et musculaires.

Les deux techniques chirurgicales les plus courantes de stabilisation de l’épaule sont :

  • la butée osseuse, également appelée Latarjet (du nom du médecin qui a décrit cette méthode en 1954), consiste en une auto-greffe osseuse placée au niveau rebord antérieur de la glène. Cette butée vient agrandir la surface de la glène et empêche la tête humérale de se luxer ou subluxer.
  • la plastie ligamentaire, également appelée Bankart, consiste à "retendre" la capsule ligamentaire.

Pendant plusieurs décennies, la supériorité d’une technique par rapport à l’autre a été très discutée dans le monde médical international.
A la Clinique du Sport Bordeaux Mérignac, les chirurgiens spécialistes de l’épaule ont pris le parti de pratiquer une intervention combinant le meilleur de ces deux techniques : la Butée-Bankart.

Le premier temps opératoire est consacré à la butée coracoïdienne.
On prélève l’extrémité inférieure de l’apophyse coracoïde que l’on va refixer sur le rebord antérieur de la glène à l’aide de 2 vis.

Le second temps opératoire est celui de la plastie ligamentaire.
On retend les ligaments que l’on fixe à l’aide de deux ancres

La fermeture de la courte incision est réalisée par des points résorbables placés sous la peau, sans point visibles ni agrafes, ainsi la cicatrice en post-opératoire sera la plus esthétique possible.

Cicatrice de Butée-Bankart chez un rugbyman professionnel
  • Anesthésie : générale + loco régionale
  • Technique : ciel ouvert
  • Hospitalisation : ambulatoire
  • Immobilisation : coude au corps dans une attelle, 2 semaines.
  • Rééducation passive : à partir du 15ème jour
  • Visite postopératoire : 6 à 8 semaines après l’intervention.

Ci-dessous, une vidéo pour mieux comprendre

Vous pouvez également télécharger les fiches d’information Persomed ci-dessous