Rupture du tendon d’Achille

Le tendon d’Achille est la partie inférieure du triceps, le muscle de la jambe qui permet d’étendre la cheville, pour se mettre sur la pointe des pieds par exemple. Ce tendon rattache le triceps sur un os du pied, le calcaneum (talon).

Les ruptures du tendon d’Achille interviennent lors d’un effort violent avec la cheville fléchie (à l’impulsion ou à la réception d’un saut par exemple), la douleur ressentie à l’arrière de la cheville est vive et suivie d’une perte de tonicité lors de l’extension de la cheville avec impossibilité de se mettre sur la pointe des pieds.
On peut remarquer une modification visible de l’aspect de la cheville et un simple examen clinique par un professionnel peut confirmer le diagnostic.
Toutefois des examens complémentaires comme l’échographie ou l’IRM permettront d’évaluer le niveau et la taille de la rupture.

Les différents traitements possibles

Le traitement médical

Il est possible d’immobiliser simplement l’articulation dans une botte en résine pour une durée de 3 mois, toutefois le tendon pourrait mal cicatriser ou se rétracter de façon trop importante pour pouvoir envisager par la suite une réparation chirurgicale.

Le traitement chirurgical
La technique est dite percutanée et consiste à suturer le tendon par de petites incisions sur ses bords.

Plus d’information sur l’intervention de réparation du tendon d’Achille

A la Clinique du Sport Bordeaux-Mérignac, cette intervention est réalisée en ambulatoire.