Arthroscopie pour lésions ostéochondrales (LODA)

L’arthroscopie est une technique chirurgicale qui consiste à utiliser une optique pour voir à l’intérieur de l’articulation et de mini instruments chirurgicaux. Les incisions sont de petite taille et cette forme de chirurgie est moins invasive que la technique dite à "ciel ouvert". Avec l’évolution des techniques arthroscopiques et des instruments, l’arthroscopie permet aujourd’hui de traiter un nombre important de pathologies ostéo-articulaires.

L’arthroscopie de cheville pour lésions ostéochondrales du dôme sous talien ou sous asgtragalien (LODA), consiste à pratiquer une petite incision au niveau antéro-médial pour introduire l’optique et une incision antéro-latérale pour introduire les instruments.

Dans le premier temps opératoire, le chirurgien va observer les lésions des tissus, du cartilage et des os.

Puis, il va pratiquer un débridement c’est à dire un nettoyage de l’articulation pour retirer d’éventuels micro-fragments. Pour cela il utilise des curettes ou un instrument appelé "shaver", c’est à dire une sorte de fraise motorisée.

Les autres gestes : curetage, avivement, greffe osseuse, mosaicplastie, ou microfracturing, sont pratiqués soit seuls, soit en combinaison pour obtenir un saignement de l’os spongieux qui en cicatrisant favorisera la réparation fibocartilagineuse.

Comment se déroule l’intervention ?

  • Anesthésie : générale + loco régionale
  • Technique : sous arthroscopie
  • Immobilisation : 45 jours sans appui lles 3 premières semaines
  • Rééducation : à partir de la 1ère consultation postopératoire